Ino-Rope : une entreprise florissante !

Allez, c’est le printemps alors on se lâche avec un titre qui joue sur les mots ! Ce mois-ci on vous présente les news des poulies Ino-Block par ordre croissant : de la plus petite à la plus grande.

Dans les cartons :

« Plus c’est petit, plus c’est mignon » pourrait être le proverbe du mois : Ino-Rope planche actuellement sur des poulies textiles Ino-Block destinées aux faibles charges (environ 150 kg de charge de travail). Des poulies à tout faire en quelque sorte : accastillage pour supports de voile légère, poulies de lazy jack ou encore poulies de palans de matossage…

Du nouveau chez Ino ! :

Dans la cour des grands, il y a aussi du nouveau. Après Armel Le Cléac’h (skipper de Banque Populaire VIII), c’est au tour de Thomas Ruyant d’accorder sa confiance à l’équipe d’Ino-Rope. Le Souffle du Nord pour le Projet Imagine devient le laboratoire flottant grandeur nature des poulies Ino-Block. Le 60 pieds IMOCA sera en effet équipé des pieds à la tête de mât par Ino-Rope !

 

Ino-Block, la poulie qui navigue :

On passe maintenant à la taille supérieure (et oui, même un 60 pieds peut être un « petit » voilier) : les Ino-Block qui ont rendu de bons et loyaux services à bord du Wally 80 sont de retour chez Ino-Rope. L’occasion de dresser un bilan technique après un an de navigation. Nous vous tiendrons au courant des résultats. Nous sommes plutôt confiants et espérons qu’à l’instar de celles qui ont parcouru 7 000 milles à bord de Banque Populaire VIII, les IB ne montreront aucun signe de fatigue. Et pour clore le chapitre des gros calibres, ce magnifique Wally 80 sera le premier bateau à être équipé de la toute nouvelle gamme de poulies Ino-Block.

 

Le partenaire du mois :

Les poulies Ino-Block continuent leur conquête du monde : elles sont désormais distribuées à l’international par le site allemand upffront.com, une référence en matière de  solutions de gréement courant et dormant.

Le fan Ino-Block du mois :

Ce mois-ci, nous laissons la parole à Axel Tréhin, second de la Mini Transat 2015 :
« J’ai équipé mon Mini 6.50 de poulies Ino-Block. C’était nécessaire de changer les anciennes poulies car pour allumer en solo dans la brise, il faut avoir confiance ! Les Mini 6.50 sont des bateaux très puissants. J’ai choisi les Ino-Block car c’est du matériel light et fiable, tout ce qu’on aime en course ! »

Laisser un commentaire

Your feedback is valuable for us. Your email will not be published.

Please Wait...